Le Château de Pierrefonds – Rêve impérial, Chef d’œuvre architectural

Château de PierrefondsRetour en France après notre escapade temporelle à Berlin. Il y a une quinzaine j’étais à Compiègne pour découvrir le patrimoine de cette ville et sa région. Vous connaissez peut-être le Château impérial de la ville, nous nous y arrêterons dans un prochain article. Aujourd’hui j’ai envie de vous présenter le Château de Pierrefonds, moins connu, mais tout aussi intéressant.

Né et démantelé par la guerre

Pierrefonds est un village situé à une quinzaine de kilomètres de Compiègne. Il faut traverser la très belle forêt de Compiègne pour s’y rendre. Sa situation stratégique entre les Flandres et la Bourgogne a incité le duc Louis d’Orléans à construire une demeure fortifiée en 1397, en pleine guerre de Cent Ans et la lutte entre les Armagnacs et la Maison de Bourgogne. Louis d’Orléans était alors le chef des Armagnacs. Il finit par être assassiné et le château tombe peu à peu dans l’oubli. A partir de la fin du XVIe l’enceinte est le repaire de seigneurs qui luttent contre la pouvoir royal. Il est finalement démantelé sur ordre de Louis XIII en 1617, soit seulement 220 ans après sa construction. Le donjon est abattu et les tours sont éventrées.

Du fantasme impérial à une œuvre magistrale

Louis Napoléon Bonaparte, premier Président de la République et second Empereur des Français, se rend régulièrement à Compiègne, notamment durant l’automne pour chasser dans la forêt impériale qui jouxte le parc du château. Il pousse ses battues jusqu’au village de Pierrefonds et son beau château en ruine. L’Empereur, passionné par l’architecture militaire décide de restaurer un château médiéval. Sous l’influence de l’Impératrice Eugénie, amoureuse de Pierrefonds, il choisit de rénover cette place forte afin d’en faire une résidence impériale. Il confie cette entreprise au célèbre architecte Eugène Viollet-le-Duc.
Ce dernier a restauré la cité médiévale de Carcassonne, la cathédrale de Vézelay et d’autres hauts lieux du patrimoine français. La restauration de Pierrefonds débute en 1858, pour s’achever en 1884. L’architecte a été vivement critiqué pour certaines libertés dans sa restauration notamment l’édification de certaines parties du château qui n’existaient pas auparavant. Honnêtement, j’ai trouvé l’ensemble harmonieux, il ne répond peut-être pas fidèlement au château original, mais il offre une richesse architecturale. Assez parlé, je vous laisse admirer le Château.
Château de Pierrefonds
Château de Pierrefonds
Sans titre(9)
Château de PierrefondsL’escalier que vous apercevez ci-dessous est à double révolution, comme à Chambord.Sans titre(11)
Château de Pierrefonds

Château de Pierrefonds
Château de PierrefondsStatue équestre de Louis Ier d’Orléans.Château de Pierrefonds

Château de Pierrefonds

Sans titre(10)

Château de Pierrefonds

Château de Pierrefonds
Château de PierrefondsLa Salle des Preuses, où était exposée la collection d’armes et d’armures de l’Empereur Napoléon III.Château de Pierrefonds
Château de Pierrefonds
Château de Pierrefonds
Château de Pierrefonds
Château de Pierrefonds
Château de Pierrefonds
Château de PierrefondsLa chambre de l’Empereur, où il n’a jamais dormi.
Château de Pierrefonds
Château de Pierrefonds
Château de Pierrefonds
Sans titre(12)La vue depuis le château.
Château de PierrefondsLa chapelleSans titre(13)Les caves qui abritent de nombreux tombeaux.Château de Pierrefonds
Château de Pierrefonds
Château de Pierrefonds
Château de Pierrefonds
Château de Pierrefonds

À BIENTÔT !

Renseignements

  • Pierrefonds accès en voiture par l’A1 depuis Paris et Lille, sorties 9, 10, 11, par la N31 depuis Reims, Beauvais et Rouen, accès en train depuis Compiègne, Soissons et Paris.
  • Office de tourisme de Pierrefonds
  • Site officiel du Château de Pierrefonds
Publicités

5 commentaires sur « Le Château de Pierrefonds – Rêve impérial, Chef d’œuvre architectural »

  1. Quel très beau souvenir d’un week end du 1er mai qui s’était super bien passé ! Le château de Pierrefonds est vraiment magnifique d’autant plus que nous l’avons visité avec une guide qui connaissait super bien son sujet et qui était passionnée par l’œuvre de Viollet le Duc.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s