Alsace – Château du Haut-Koenigsbourg

Château du Haut-KoenigsbourgLe Château du Haut-Koenigsbourg est le plus célèbre d’Alsace. Il domine la plaine d’Alsace depuis un éperon rocheux situé sur les premières hauteurs vosgiennes. On l’aperçoit dans un rayon d’une trentaine de kilomètres, notamment depuis Colmar et bien entendu Sélestat, la ville qui se trouve presque à ses pieds. Château du Haut-KoenigsbourgPlutôt que de vous faire une description extrêmement détaillée du château et de ses intérieurs, je vais vous raconter l’histoire du Haut-Koenigsbourg en vous le faisant découvrir en image.
Château du Haut-Koenigsbourg

Des Hohenstaufen aux Hohenzollern

Les origines du château remontent à la fin du XIe siècle. Il n’y avait à l’origine que deux tours, puis les installations se sont développées au fil du temps. La première trace du nom Königsburg, « château du roi » date du XIIe siècle. Tout comme l’Alsace, la château tombe sous la domination de différentes et puissantes familles, notamment les Hohenstaufen et la Maison de Lorraine. Château du Haut-KoenigsbourgAu fil des décennies, l’édifice tombe en décrépitude et la guerre de Trente Ans va sonner son glas. Les troupes suédoises, alors opposées aux Autrichiens, y tinrent un siège. Difficile de croire que les Suédois ont été jusqu’en Alsace pour guerroyer, si l’on met de côté les Vikings bien sûr.
Château du Haut-Koenigsbourg Le château fait partie du paysage alsacien, mais il tombe peu à peu en ruine. La Ville de Sélestat finit par le racheter peu avant l’annexion de l’Alsace-Lorraine par l’Empire allemand proclamé en 1871. C’est justement le troisième (et dernier) Deutscher Kaiser, empereur allemand, Guillaume II, de la dynastie des Hohenzollern, qui décide de restaurer le Haut-Koenigsbourg. L’objectif est assez simple : démontrer la germanité de cette terre (Reichsland) qui a été façonnée par des Germaniques pendant de nombreux siècles. Château du Haut-Koenigsbourg

La quintessence de la germanité

Château du Haut-Koenigsbourg Peut avant la fin du XIXe siècle, la Ville de Sélestat renommée alors Schlettstadt décide d’en faire don au Kaiser, que c’est gentil… Guillaume II décide de restauré le château et d’en faire un musée de la germanité. Il confie les travaux à l’architecte berlinois Bodo Ebhardt. Cela représente bien l’état d’esprit de l’administration impériale allemande de cette époque. L’Alsace-Lorraine est une terre d’empire, Reichsland qui n’a pas le même degré de pouvoir et d’autonomie des autres régions allemandes. Son administration était liée directement à Berlin. De nombreux fonctionnaires et hauts-fonctionnaires allemands sont venus s’installer dans cette région qu’il fallait germaniser pour facilement l’assimilation dans l’Empire allemand. Château du Haut-Koenigsbourg
Château du Haut-Koenigsbourg Les travaux démarrent, sous l’oeil avisé de l’empereur qui vient régulièrement jouer à l’inspecteur des travaux finis. Ebhardt restaure le château tel qu’il devait être au début du XVIe siècle. Château du Haut-KoenigsbourgMais sans avoir de sources extrêmement fiables sur la disposition de cette époque, il configure le nouvel ensemble parfois librement.
Château du Haut-Koenigsbourg

Château du Haut-Koenigsbourg
Château du Haut-Koenigsbourg La Haut-Koenigsbourg est inauguré (une nouvelle fois) le 13 mai 1908, oui Guillaume et ses jolies moustaches ne pourront plus faire de séjours au château 10 ans après, lorsque l’Alsace redevient française. Château du Haut-Koenigsbourg
Château du Haut-Koenigsbourg

Château du Haut-Koenigsbourg
Château du Haut-Koenigsbourg
J’espère que ce château et son histoire vous ont plu. Je ne peux que vous conseiller d’aller le découvrir par vous-même.

Bis bàll !

Renseignements

  • Château du Haut-Koenigsbourghaut-koenigsbourg.fr – Tarif : 9 € – 67600 Orschwiller – 26 km de Colmar, 55 km de Strasbourg et 12 km de Sélestat. Accès TGV depuis ces trois villes et autoroute A35, sortie 17 et 18. Tél.: +33 (0)3 69 33 25 00

 

Publicités

6 commentaires sur « Alsace – Château du Haut-Koenigsbourg »

  1. Je l’avais visité lors d’un séjour alsacien… C’est vrai qu’il est chouette !
    (et j’ai un souvenir de mon fils d’un an en admiration devant le dragon suspendu au plafond ! )

  2. Qu’est-ce qu’il est beau!! J’adore la couleur de la pierre. Pauvre monseur Guillaume, privé de son chateau de vacances seulement 10 ans après haha!
    Je ne me souviens pas de l’avoir aperçu depuis Colmar, dommage.

  3. Il est beau ce château. Maintenant que les jours sont plus longs, il faudrait que je le visite. Surtout que ce dragon m’interpelle (il me rappelle celui de Metz).

  4. Quel château magnifique, j’avais beaucoup aimé la visite, il est vrai qu’il est en très bon état et qu’il y a du beau mobilier.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s