Firenze – Le Duomo, porte du paradis florentin

Florence est célèbre pour son pont sur l’Arno, le Ponte Vecchio et pour sa cathédrale, le Duomo. C’est ce monument que je vous propose de découvrir aujourd’hui.
Duomo et battistero-26La cathédrale Santa Maria del Fiore est la cinquième église d’Europe. Sa coupole de 42 mètres de large, véritable prouesse technique à l’époque, fait partie de la célèbre skyline de la capitale florentine, au même titre que la tour Eiffel à Paris ou la porte de Brandebourg à Berlin.
Le duomo florentin fait partie d’un ensemble architectural qui regroupe la cathédrale Santa Maria del Fiore (intérieur, coupole et crypte de Santa Reparata), son campanile et le baptistère, battistero dans la langue de Dante. Un billet unique permet de visiter les trois monuments, ainsi que le musée de l’œuvre du Duomo, museo dell’opera del Duomo.

Nous avions choisi de nous rendre au sommet du campanile pour profiter de panorama qu’il offre sur la ville, avant de visiter la cathédrale et les deux autres lieux. Il est également possible de se rendre au sommet de la coupole, mais nous avons préféré opter pour le campanile. Sachez toutefois que la coupole est incluse dans le billet qui regroupe les cinq monuments de l’ensemble Santa Maria del Fiore nommé plus haut. Il est à 10€, je pense que ça les vaut largement.

Le campanile de Giotto

Duomo et battistero-25Après avoir acheté les billets, c’est parti pour la grimpette. Le campanile de Giotto culmine à 84 mètres. Il faut gravir 416 marches pour atteindre le sommet. Cela se fait facilement, nous y étions allés le matin, la température était donc idéale pour monter les marches. Je déconseille d’y aller par forte chaleur, c’est assez exigu. Je vous invite également d’y aller à l’ouverture à 8h30. Nous devions n’être qu’une dizaine dans l’édifice, c’est idéal pour en profiter.
Duomo et battistero -1Le chantier du campanile démarre la même année que celui de la cathédrale, en 1298. Alors que Santa Maria del Fiore est achevée en 1436, la construction du campanile de Giotto, du nom de l’un des architectes qui se sont succédés pour le réaliser, se termine en 1359.
Il y a trois grands paliers qui permettent de s’asseoir et de récupérer un peu.
Duomo et battistero-2
Ils offrent également une vue intéressante sur la ville et la cathédrale. Nous avons ici une vue du sud du centro storico avec le Palazzo Vecchio et sa tour (au centre), l’Orsanmichele (le bâtiment le plus élevé à droite) et le musée Bargello avec son campanile (à gauche).
Duomo et battistero-5
Duomo et battistero-4Le sommet de la façade de la cathédrale.
Duomo et battistero-7
Duomo et battistero-11
Encore un effort, on y est presque.
Duomo et battistero-3
Nous voici arrivés sur la terrasse panoramique. Les grillages permettent de marcher sereinement malgré la hauteur.
Duomo et battistero-9Comme prévu, les points de vue sur la ville sont sublimes. Ici on peut apercevoir la gare Santa Maria Novella (le rectangle de pierre), à côté la basilique Santa Maria Novella et à droite, la chapelle Médicis. Un article sera consacré à ces monuments.
Duomo et battistero-8
Le nord de la ville.
Duomo et battistero-10
Le sud-ouest de Florence.
Duomo et battistero-12
Le nord-est de la capitale toscane.
Duomo et battistero-13
Une fois redescendus, nous nous rendons dans la cathédrale. Le campanile ne touche pas l’édifice, mais il ne se trouve qu’à quelques mètres.
Duomo et battistero-14

Santa Maria del Fiore

Duomo et battistero-24
Aspect pratique, vous pouvez lire dans la plupart des guides qu’il est interdit de pénétrer dans la cathédrale en short et t-shirt. En fait ce sont surtout les épaules dénudées qui sont proscrites. Des tuniques dont l’esthétique laisse à désirer sont en vente pour les visiteurs pas assez recouverts. Ce sont surtout les femmes qui sont concernées, beaucoup sont vêtues d’un débardeur pour mieux supporter les températures estivales. Je conseille donc à la gente féminine d’amener une écharpe ou un châle et aux hommes d’éviter les t-shirts sans manches si vous voulez visiter la cathédrale. J’étais en short et en polo et cela n’a posé aucun problème.
La façade de la cathédrale Santa Maria del Fiore est impressionnante. Elle est recouverte d’ornements faits de marbre.
Duomo et battistero-15
Duomo et battistero-16
L’intérieur de la cathédrale est assez sobre. La lumière ne m’a pas permis de prendre beaucoup de clichés. Il y a des étudiants en histoire de l’art qui proposent des petites visites guidées, certains d’entre eux parlent français. Vous aurez autant, voire plus, d’indications dans un guide, mais c’est plus vivant et gratuit.
Duomo et battistero-17
Duomo et battistero-18
La crypte Santa Reparata est très intéressante, on peut y voir les vestiges du premier édifice religieux qui repose sous les dalles de l’actuelle cathédrale.
Duomo et battistero-19

Battistero di San Giovanni

Les origines du baptistère de Saint-Jean remontent au IVe siècle. D’après les recherches, l’emplacement aurait abrité un temple romain avant cette période. Il se trouve juste en face de la cathédrale. Vous pourrez le visiter à partir de 11h15.
Duomo et battistero-23
Il est célèbre pour ses magnifiques portes, l’une d’entre elles est surnommée la Porte du Paradis. Elle est couverte d’or, contrairement aux autres qui sont en bronze. Lorenzo Ghiberti a mis 25 ans pour la réaliser. Nous la verrons au musée, car l’originale n’est plus au baptistère, du fait de sa fragilité et de sa valeur, nous allons d’abord entrer dans le battistero.
Les fresques représentées sur ces mosaïques de style byzantin sont magnifiques.
Duomo et battistero-21
Celle-ci représente le Christ au moment du Jugement dernier.
Duomo et battistero-20
Duomo et battistero-22

Museo dell’Opera di Santa Maria del Fiore

Le musée de l’œuvre se visite assez rapidement, les plus pressés pourront se contenter d’admirer la Porte du Paradis originale, protégée par du verre.
Duomo et battistero-28
Duomo et battistero-29
Je vous conseille toutefois de visiter l’ensemble du musée, de dimension modeste, ce n’est pas indigeste et cela permet de mieux comprendre ce chef-d’œuvre architectural.
Duomo et battistero-27

Retrouvez les autres articles de la série Firenze

Renseignements

  • Cathédrale Santa Maria del Fiore – Museo dell’Opera di Santa Maria del Fiore – via della Canonica, 1 50122 Firenze – Tél. :+39 055 230 2885 – Courriel : opera@operaduomo.firenze.it
  • Tarif : billet unique pour la coupole, le campanile, la crypte Santa Reparata, le baptistère et le musée de l’œuvre de la cathédrale : 10€. Accès libre et gratuit à la cathédrale. Tenue décente exigée (épaules et ventre couverts).
  • Il Grande Museo del Duomo, site officiel de la cathédrale et de son ensemble architectural – ilgrandemuseodelduomo.
  • Firenze Turismo, portail touristique de la province de Florence – firenzeturismo.it
Publicités

22 thoughts on “Firenze – Le Duomo, porte du paradis florentin

    1. Les miens sont frais, mais je pense qu’ils vont rester gravés. Florence est une ville inoubliable. Merci pour ta visite et ton commentaire !

    1. Cet ensemble est vraiment très beau l’extérieur est un peu chargé, mais on le découvre avec légèreté lorsque le ciel est aussi beau. Merci à toi pour ton commentaire et ta visite !

    1. Exactement c’est l’une des choses à ne pas manquer à Florence, au même titre que le Ponte Vecchio. La prochaine je tenterai peut-être la coupole.

    1. Il ne faut jamais avoir honte de ne pas connaître un lieu, tout est affaire d’occasion 😉 Sinon je me cacherais de ne pas encore être allé en Australie ! Merci de ton commentaire et de ta visite !

  1. Ca y est, je crois qu’un peu grace à toi, j’ai décidé de programmer Florence au programme de mes destinations 2015 ( 2014 est déjà full ;)) pour un combiné Florence / Pise et peut être Sienne si j’arrive à partir un peu plus d’1 semaine , ça dependra des finances …

    1. Je suis très heureux et flatté si j’ai pu influer de près ou de loin dans ta décision. Tu ne le regretteras pas ! Je pense que c’est bien une dizaine de jour pour faire les trois villes, après comme tu dis ça dépend de tes possibilités. Contrairement à ce que j’ai cru et ce que j’ai pu entendre, la Toscane n’est pas spécialement chère, si ça peut te rassurer. Les nuitées et les repas sont même un peu moins chers que la Vénétie et la région des lacs.

  2. Que j’aime les édifices religieux… Ce duomo est magnifique avec son énorme coupole, et quelle vue, waw !!
    Dis-moi, j’hallucine suite à ma longue absence sur les blogs, ou bien tu as encore modifié tes boutons de réseaux sociaux? Je ne me souviens pas qu’ils faisaient référence à différents pays, j’aime beaucoup ! 🙂

    1. La vue et l’ensemble du Duomo sont magnifiques et valent largement les 10€ pour les découvrir. Ça fait un petit moment que je les ai modifiés, peut-être que tu ne les avais pas encore vus ! Je suis content qu’ils te plaisent ça m’a pris 3h, mais j’en suis très content !

      1. Lol je n’ai pas ta patience… 😉
        Je ne les avait surement pas vus, je suis sortie de la blogosphère un bon moment pour cause de « chamboulement de ma vie non désiré » lol!

  3. Bonsoir Jules, très beau billet que tu retranscrit parfaitement et tu rends hommage aux génies Italiens pour cette architecture unique! Concernant les vues sur les hauteurs, ça fait plaisir de voir qu’il n’y à pas de pollution (ou très peu) sur les massifs montagneux et sur les villes!

    1. Bonsoir Jean-Pierre ! Merci beaucoup pour ta visite et ton commentaire qui me fait très plaisir. C’est vrai que l’air florentin semble peu pollué, mais je pense que c’est surtout le matin. J’ai d’autres photos, prises dans l’après-midi d’un point de vue, où on peut voir une couche de pollution. Mais bon vu le trafic en ville et l’importance de l’axe autoroutier qui passe à proximité (Milan-Rome-Naples), cela n’a rien d’étonnant. A suivre dans un prochain article 😉

  4. C’est toujours avec un grand plaisir que je revisite Florence grâce à tes photos, que de beaux souvenirs de ces quelques jours passés dans cette ville magnifique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s