Vosges – Tour des lacs Blanc et Noir [Randonnée]

Je suis de retour sur le blog après un mois d’absence. Désolé pour cette pause, mais je compte bien me rattraper. Pour entamer cette reprise, je vous propose une randonnée dans les Vosges. J’étais en Alsace pendant une dizaine de jours. J’en ai donc profité pour faire une marche dans le massif vosgien. Il s’agit du tour de deux lacs situés à une dizaine de kilomètres d’Orbey, le lac Blanc et le lac Noir.
J’ignore pourquoi certains lacs des Vosges ont des noms de couleurs ou teintes (Blanc, Noir, Vert…), mais après tout ça sonne assez bien. La randonnée des lacs Blanc et Noir est un classique de la marche dans le massif vosgien, qui se trouve dans le nord-ouest du Haut-Rhin. Il faut 45 minutes pour se rendre au lac Blanc depuis Colmar. Il faut tout d’abord suivre la direction de Nancy / Saint-Dié / Kaysersberg. A proximité de Kaysersberg, suivre la direction d’Orbey. Après avoir traversé Hachimette, il faut suivre la direction d’Orbey / Lac Blanc. Une fois à Orbey il faut suivre le Lac Blanc qui se trouve à 10 km.

Caractéristiques de la randonnée :

Longueur : 10,4 km
Dénivelé : 620 mètres
Difficulté : moyen/difficile (surtout pour le début)
Durée : 4h30
Montée : 2h
Balisage : cercle rouge – rectangle rouge blanc rouge – chevalet jaune – rectangle rouge blanc rouge – cercle bleu – chevalet jaune.

Les principaux lieux à suivre tout au long de la marche sont les suivants dans l’ordre :
Rocher Hans – Observatoire Belmont – Lac Noir – Tour du lac Noir – Gazon de Faing – Col du Calvaire – Sentier panoramique du lac Blanc – lac Blanc par le sentier Freippel.

Carte de la randonnée :


Le départ de la randonnée se fait du parking du lac Blanc, à proximité de l’auberge « Le Mille Mètres ».

Toutes les photos ont été prise avec mon Nexus 5, la qualité est correcte mais ne vaut celle d’un appareil photo. Le temps étant très incertain en partant de Colmar, j’ai préféré ne pas prendre de risque et de me contenter de mon téléphone intelligent, comme disent les Québécois. Mais promis, pour la prochaine randonnée, les photos seront prises avec mon réflex numérique !

Le lac blanc a une profondeur de 72 mètres. La station du lac blanc est très prisée par les marcheurs, mais aussi les skieurs en saison. Pour cette randonnée, cela commence fort avec une belle gimpette au-dessus du lac. Après un bref passage dans les bois, le sentier est constitué de rochers de taille moyenne, certains passage sont assez difficile et le dénivelé est important, rien d’insurmontable, mais il faut avoir une bonne condition. 

La vue sur le lac est superbe, nous avions prévu cette marche depuis plusieurs jours, nous avons donc fait fi de la météo. Mais à part une petite bruine, nous n’avons rien eu de méchant. Nous continuons notre progression sur les rochers, le chemin offre des vues à couper le souffle.

Puis nous arrivons à la hauteur du rocher Hans, qui est surmonté d’une petite Vierge. Le lac Blanc vu depuis le haut de la première montée.Puis nous nous dirigeons vers l’observatoire de Belmont et le lac Noir.

L’observatoire de Belmont, n’a aucun rapport avec l’astronomie, mais il offre simplement une belle vue sur le versant alsacien des Vosges. Mais vu la météo, je n’ai rien à vous montrer, je vous propose plutôt d’entamer la descente vers le lac Noir.

Le sapin est roi dans les forêts vosgiennes.

Le lac Noir est de taille plus modeste que son voisin situé un peu plus au nord. Nous avons fait une bonne partie du tour du lac. Le sentier est parfois aménagé en escalier, comme ici. Le lac Noir vu depuis le bord. On se sent un peu à proximité de Poudlard à la fin de l’automne, les fans du sorcier britannique seront contents. Plusieurs ruisseaux finissent leur course dans les deux lacs voisins. C’est parti pour une nouvelle montée uniquement dans les bois cette fois-ci, pour atteindre la crête de cette partie du massif. C’était la première fois que je marchais dans la brume, la tête dans les nuages. L’ambiance est un peu mystique, tout est calme, ça change un peu finalement.Nous arrivons doucement à la crête, comme en témoigne la chaume au sol.

Ça y est, nous sommes au gazon de Faing, à 1 300 mètres d’altitude, dommage pour la vue… Nous sommes ici sur la frontière entre les Vosges et le Haut-Rhin et donc entre la Lorraine et l’Alsace.Les branches de ce sapin ont été arrachées par le vent. Nous sommes ici sur la crête des Vosges, le vent souffle généralement d’ouest en est. Une partie du sentier a été aménagé sur des pilotis pour éviter de marcher dans la boue et la tourbe.

Nous commençons à nous diriger à nouveau vers le lac Blanc pour entamer la descente par un sentier panoramique.

Puis le chemin longe le lac avant de retrouver le parking.

J’ai beaucoup aimé cette randonnée, c’était la première que je faisais dans les Vosges depuis le Petit-Ballon en juin 2012. Je pense la refaire dès que possible, avec le soleil cette fois-ci, pour profiter des beaux paysages et des reflets argentés sur les lacs vosgiens.

Retrouvez d’autres randonnées en cliquant sur ce lien et d’autres articles sur l’Alsace en cliquant sur ce lien.

Renseignements :

Publicités

26 thoughts on “Vosges – Tour des lacs Blanc et Noir [Randonnée]

  1. J’aime beaucoup l’ambiance de tes photos : ça fait un peu mystique ! Merci pour la balade !

  2. Bonsoir Jules, ce massif Vosgien est sublime depuis les hauteurs, et tu me donnes l’envie (une fois de plus) de découvrir cette région, bon je chausserai pas mes chaussures rando 🙂 , mais découvrir cette région serait lui rendre hommage sans aucun doute, dernièrement j’ai redécouvert le Jura et j’ai adoré, de pousser jusqu’au Vosges je suis que le charme agira! Merci pour le partage!!

    1. Bonjour Jean-Pierre, c’est vrai que les Vosges ne sont pas très impressionnantes par leur taille, mais le massif a d’autres richesses à offrir. Il y a beaucoup de chose à faire en Alsace, je trouve que la région ne mise pas assez sur la randonnée et la découverte de la nature. Je t’invite à la découvrir dès que possible et de préférence hors marché de Noël, c’est plus authentique et il y a moins de monde 😉 Le Jura est une région que j’aimerais mieux découvrir je n’en entends que du bien. Merci pour ta visite et ton commentaire !

      1. J’espère avoir la chance de découvrir correctement les Pyrénées. Je n’ai fait que le petit train de la Rune dans le Pays basque !

  3. On se croirait un peu dans Harry Potter en fait, pour Poudlard et leur longue recherche d’Horcruxes! C’est un peu dans ce type de paysages que je me les imaginais lors de ma lecture du livre! 🙂 Les photos de ton nexus sont quand même au top, ils ont décidément bien amélioré la qualité de leur capteur! On a l’impression de vous suivre sur le chemin, et c’est très beau, très rafraîchissant! Cela fait du bien se s’aérer l’esprit dans ce type de paysages, la randonnée devait être top! C’est vraiment magnifique, comme dit plus haut!

    1. Oui exactement Tom Jedusor aurait pu choisir le lac Blanc pour l’un de ces horcruxes. Pour être franc je suis vraiment content du Nexus 5, d’autant que le mode HDR n’était pas activé il me semble. Pour ce type de marche c’est vraiment pratique, le réflex offre une qualité supérieure, mais le porter autour du cou toute la journée en faisant attention de ne pas se casser la figure dessus… Ah oui pour être rafraîchissant, ça l’a été, on a eu un peu froid par moment. La grimpette sur les rochers avec la bruine était très sympa 😉 C’est vrai qu’on est loin de tous les soucis dans des lieux comme celui-ci, on en a bien profité !

  4. Merci pour cette balade, c’est vraiment très beau ! J’ai l’habitude de faire des randos en bord de mer mais tes paysages montagneux me font de l’oeil 😉

    1. Merci à toi pour ta visite et ton commentaire 🙂 Je crois n’en avoir fait qu’une au bord de la mer, mais c’était en Ecosse alors ça vaut pour trois 😉 Comme dit la pub, la montagne ça vous gagne !

  5. Très sympathique cette randonnée, merci pour ce partage et effectivement la brume ajoute un soupçon de mystère et d’onirisme qui donne envie d’effectuer cette randonnée dans cette atmosphère particulière.

  6. Bonjour Jules,

    Je découvre ton blog après avoir vu ton commentaire sur Colmar sur le message FB de Virginie! Je note l’adresse, je reviendrai pour des idées de randonnées en Alsace (et autres)! Il est très agréable.

    J’ai entendu parler de tous ces lacs mais n’ai pas encore eu l’occasion d’y aller. Je ne suis pourtant pas loin pour le moment (Bâle), mais ce sera encore plus facile quand j’habiterai Colmar!

    A bientôt

  7. bonjour, merci pour ce partage de balades dans mon coin puisque je suis Vosgienne et Alsacienne…
    Je peut te dire pourquoi les Lac ont des noms de couleurs c’est tout bête !
    Par exemple pour le lac blanc, il doit son nom au sable quartzeux blanc au fond du lac.
    Le noir doit son nom à la couleur de son fond de tourbière et le Lac vert de fin juin à fin juillet, la multiplication rapide d’une algue trouble les eaux du lac qui deviennent verdâtres…voilà !

  8. Super cet article ! Nous n’avions pas de chaussures de randonnée et nous sommes contentés de la ballade lac noir-lac blanc AR mais ça n’a fait que nous donner envie d’en voir plus !

    1. Merci beaucoup 🙂 Oui j’imagine que sans chaussures de randonnée, c’est assez compliqué ! Depuis que j’habite en Rhône-Alpes, c’est l’accessoire indispensable. Oui je te conseille d’y aller avec de bonnes chaussures pour bien en profiter et si possible avec le Soleil, même si ce temps ajoute une touche mystique à la marche, c’est quand même plus agréable avec le ciel bleu !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s