Firenze # 1 – Le palais Pitti et le jardin de Boboli

Après l’Ecosse et la France, j’ai choisi de vous présenter ma dernière destination. Direction l’Italie, puisque je vous propose de débuter ici une série sur Florence. Ce premier article est consacré au palais Pitti et au jardin de Boboli qui lui est rattaché.Palais Pitti et jardin de Boboli

Une ville d’histoire

J’aimerais brièvement vous présenter la capitale toscane. Située au bord de l’Arno, la ville de Florence compte 370 000 habitants et accueille chaque année 10 millions de visiteurs. Il est intéressant de noter que la moitié des œuvres d’art conservées en Italie s’y trouvent. Mais si l’on se penche sur l’histoire de la cité, cela n’a rien d’étonnant.

La Toscane est le cœur de la civilisation étrusque, antérieure aux Romains. La région passe sous la domination de ces derniers, puis les choses se troublent avec la fin de l’Empire romain. L’Italie du Nord est par la suite intégrée à l’empire de Charlemagne et commence a prendre véritablement son essor. Le commerce est florissant à Florence, Pise et Lucques. Commence ensuite le temps de la Renaissance avec ses banques, ses chef d’œuvres et ses intrigues. Le siège de Florence (1529-1530) par Vasari et Stradano (1558):

Siège de Florence (1529-1530) par Vasari et Stradano, 1558. Les Médicis prennent le pouvoir et laissent leur empreinte sur la ville pour l’éternité. Palais, jardins, statues, tableaux… Florence est l’un des foyers culturels, intellectuels et économiques de l’Europe. Mais l’Italie, morcelée en une nébuleuse d’états souffrent des volontés expansionnistes des grandes puissances comme l’Espagne, la France et l’ Autriche. L’Italie devient finalement une nation au cours du XIXe siècle, un royaume pour être précis. La première capitale est Turin, puis prend la route du sud et Florence est leur cœur politique du royaume pendant cinqans. L’histoire de Florence est alors intimement liée à celle de l’Italie: guerres mondiales, fascisme et le fondation de la République.

Le palais Pitti

Il s’agit de l’un des plus grands monuments de Florence. Il se trouve dans le quartier de Santo Spirito. Le palais est construit en 1458 et 1464, commandé par un riche banquier florentin: Luca Pitti.
Palais Pitti et jardin de Boboli
La famille Médicis le rachète près d’un siècle plus tard, en 1559 et à partir de ce moment, il devient la résidence des familles régnant sur la Toscane. Il devient résidence royale lorsque Florence porte le titre de capitale.
Palais Pitti et jardin de Boboli
L’immense palais Pitti abrite plusieurs musées: la galerie Palatine, les appartements royaux, la galerie d’art moderne, la galerie des costumes et le musée des argents. Je les ai tous fait, excepté le musée des argents. Ils sont tous intéressants, alors si vous avez le temps, je vous conseille vivement de les visiter. Comptez une grosse demi-journée pour bien visiter les musées et le jardin. J’ai pris une matinée entière, mais je n’ai pas fait tous les musées. Les photos étant interdites dans le palais, vous ne découvrirez l’intérieur qu’une fois sur place. La galerie Palatine est le principal musée du palais, vous pouvez y découvrir toutes les œuvres acquises par les Médicis. Il s’agit surtout de peintures du XVIe, XVII et XVIIIe siècles.Palais Pitti et jardin de BoboliDes arcades composent les trois quarts du rez-de-chaussée de la cour du palais.

Palais Pitti et jardin de Boboli
Palais Pitti et jardin de Boboli
Il y a de nombreuses animations estivales dans les monuments florentins. Des concerts et des spectacles sont donnés dans la cour du palais.
Palais Pitti et jardin de Boboli

Le jardin de Boboli

Une fois la visite de l’intérieur faite, on se dirige vers le jardin de Boboli accolé à l’édifice. Si jamais vous avez lu le dernier Dan Brown (ce n’est pas mon cas, mais j’en ai beaucoup entendu parlé), vous devriez vous repérer facilement dans ce magnifique parc. L’amphithéâtre du jardin avec l’obélisque égyptien des Médicis :
Palais Pitti et jardin de Boboli
Cet endroit offre également un beau point du vue sur le palais:
Palais Pitti et jardin de Boboli
Les origines du jardins remontent au XVIe siècle. Des escaliers permettent de relier l’amphithéâtre au bassin de Neptune, au sommet de la colline de Bobili. On peut voir la statue du dieu dans le bassin à gauche :
Palais Pitti et jardin de Boboli
Le jardin compte de nombreuses statues évoquant la mythologie grecque et romaine, très en vogue à la Renaissance.
Palais Pitti et jardin de BoboliLa promenade dans le parc se poursuit, on se trouve au Kaffeehaus ou Casa del Caffè. Il s’agit d’un pavillon construit en 1774 et 1777, commandé par Léopold Ier de Toscane. Il lui servait de lieu de calme pour boire le café, boisson alors à la mode depuis peu, avec ses invités. Il est coiffé d’un belle coupole et offre une magnifique vue de la ville.Palais Pitti et jardin de BoboliIntérieur du Kaffeehaus :Palais Pitti et jardin de BoboliPanorama depuis la terrasse du Kaffeehaus :Palais Pitti et jardin de BoboliNous poursuivons la visite en nous dirigeant vers la partie occidentale du jardin.Palais Pitti et jardin de BoboliLe Viottolone est une très belle allée de cyprès menant à la piazzale dell’Isolotto, grande place de l’ilôt, occupée par la fontaine de l’Océan.

Palais Pitti et jardin de Boboli

Palais Pitti et jardin de Boboli
Cette artère boisée est coupée par de beaux sentiers.
Palais Pitti et jardin de Boboli
En se dirigeant vers la grotte de Buontalenti, après plusieurs allées bordées d’arbres, on repasse à proximité du palais. Les terrasses du monument offre une vue de choix sur la cathédrale Santa Maria del Fiore, aussi appelé Duomo.
Palais Pitti et jardin de Boboli
Palais Pitti et jardin de Boboli
La grotte de Buontalenti s’inscrit dans le plus pur style des jardins italiens, elle mêle architecture, sculpture et peinture.
Palais Pitti et jardin de Boboli
La grotte vue de l’extérieur :
Palais Pitti et jardin de Boboli
En se dirigeant vers la sortie, à partir de la grotte, on trouve la fontaine du petit Bacchus. La statue est assez célèbre.
Palais Pitti et jardin de Boboli
Il s’agit en réalité de Morgante, un nain de la cour de Cosme Ier de Médicis, c’est pourquoi on l’appelle aussi fontaine du nain Morgante, fontana del nano Morgante.

Renseignements:

Publicités

22 thoughts on “Firenze # 1 – Le palais Pitti et le jardin de Boboli

  1. Encore de superbes photos.
    Là pour le coup je ne connais pas cette partie de l’Italie.
    Ton blog donne vraiment envie de découvrir tous ces endroits que tu nous présentes.
    Merci beaucoup (on en veut encore)

  2. C’est grâce au dernier Dan Brown que j’ai choisi cette destination de vacances l’été dernier et je n’ai vraiment pas regretté. La ville est magnifique, les palais somptueux, les italiens très accueillants et que dire de la nourriture et des glaces….. Ton article me donne la nostalgie ce ce très beau séjour dans la capitale toscane.

    1. Bien que Florence a toujours été renommée, la ville profite tout de même du phénomène Dan Brown. Il existe désormais des circuits thématiques avec les différents lieux évoquée et décrits dans Inferno. C’est vrai que la capitale toscane est fabuleuse, à l’image de l’Italie finalement: accueillante, riche d’histoire et de patrimoine et gourmande. Je suis ravi que mon article évoque de beaux souvenirs 🙂

  3. J’ai adoré Florence et j’espère bien pouvoir y retourner un jour car je suis persuadée de ne pas avoir tout vu dans cette ville magnifique ! Tes photos sont superbes une fois de plus. Et les textes très intéressants. Merci pour cette petite balade dans le jardin Boboli.

  4. Je suis allée une seule fois en Italie, à Milan, et j’en suis tombée amoureuse. ❤
    C'est marrant, les lampadaires du Palais, on dirait ceux de la Place du Capitole à Toulouse. 😀
    L'allée Viottolone est belle comme tout !! Florence a l'air d'une très belle ville, tes photos donnent envie. ^_^

    1. Milan est une très belle, j’ai fait un petit article dessus si jamais tu veux jeter un oeil 🙂 Je me rappelle des lampadaires de la place du Capitole, c’est vrai qu’ils se ressemblent ! Oui cette allée est vraiment magique, rien que pour elle, ça vaut le coup de visiter le jardin ! Je pense que la capitale toscane te plairait, c’est vraiment une très belle ville et les gens sont très sympas. Je craignais de tomber sur des attrapes-touristes et des gens blasés des touristes, mais pas du tout !

  5. Bonjour Rotdenken, j’aime beaucoup cette ambiance italienne avec cette architecture à profusion et un certain savoir vivre! Les images sont toujours aussi belles mais racontent une histoire, on attend la suite!

    1. Rebonjour et merci beaucoup ! Oui ce palais et le jardin, on pourrait dire que c’est la dolce vita. Tout est si fin et beau… J’ai hâte de partager la suite !

  6. Depuis que j’ai lu Inferno de Dan Brown, j’ai très envie de découvrir Florence. Ce petit avant goût me plait beaucoup. Le jardin est magnifique et l’architecture surprenante. J’attends la suite!

  7. Je ne connais absolument pas l’Italie, mais c’est vraiment un pays dans ma To Do List. Merci pour ces photos et tous ces détails touristiques 🙂 A très vite !

    1. Ah oui il faut que tu y cours ! Je connais bien, j’ai fait le Sud et le Nord. Je te conseille vraiment d’y aller si tu en as l’occasion, c’est un pays fascinant. Merci à toi pour ton commentaire ! 🙂

    1. Les autres villes toscanes me tendent aussi les bras, j’espère les découvrir prochainement. Je pense qu’un mois ne suffirait pas pour n’avoir qu’un aperçu de toutes les merveilles de cette région.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s