Lyon #2 – Presqu’Île et Part-Dieu

Après le Vieux-Lyon et les Terreaux, je vous invite à découvrir la Presqu’Île et le quartier d’affaires de la Part-Dieu. La presqu’île formée par les cours de la Saône et du Rhône constitue le centre-ville de Lyon. C’est là qu’il y a le plus de boutiques (mis à part le centre commercial géant de la Part-Dieu) et la zone piétonne y est assez étendue.

Place Bellecour

La place Bellecour

La place Bellecour, ci-dessus, est la plus grande place de Lyon et troisième de France après celle des Quinconces à Bordeaux et celle de la Concorde à Paris. Elle marque la limite entre le nord et le sud de la Presqu’Île. La principale artère commerçante lyonnaise, la rue de la République, débute au nord de cette place, alors qu’un kilomètre au sud, se trouve la gare de Perrache.

La place offre également un joli point de vue sur la colline de Fourvière qui domine le centre de Lyon :

Fourvière depuis la place Bellecour

Une statue équestre de Louis XIV orne le centre de la place. Je me suis rendu à Lyon le lendemain d’une manifestation contre le mariage pour tous. Notre bon roi a donc eu droit à quelques accessoires dont je me serais bien passé. La statue, composée de bronze, a été sculptée par François-Frédéric Lemot en 1825, sous le règne de Charles X.

Statue équestre de Louis XIV

La rue de la République et ses alentours

La rue de la République permet de rejoindre le nord de la Presqu’Île. L’une de ses rues adjacentes débouche sur la chapelle de l’Hôtel-Dieu. Il s’agit du premier hôpital lyonnais. Il se trouve au nord-est de la place Bellecour. Les premiers bâtiments dateraient de 1184. Les services hospitaliers ont déménagés vers les autres établissements lyonnais en 2007. Un hôtel de luxe et une galerie vont occuper ses locaux d’ici les prochaines années. Voici la chapelle de l’Hôtel-Dieu :

Chapelle de l'Hôtel-Dieu

La rue de la République est percée en 1862 sur décision de Claude-Marius Vaïsse, maire de Lyon et Préfet du Rhône. La rue a alors été baptisée rue Impériale. Elle prend ensuite le nom de rue de Lyon et en 1878, on lui donne sa nomination actuelle. La rue de la République est la principale percée de type haussmannien à Lyon. Claude-Marius Vaïsse est d’ailleurs surnommé le « Hausmann lyonnais ». La rue de la République a été considérée, jusqu’à récemment, comme la 99e artère la plus chère au monde.

Rue de la République

De très beaux immeubles occupent la rue et la place de République :

Façade lyonnaise

Hôtel Calrton

Les rues occidentales de la Presqu’Île permettent parfois d’avoir un point de vue sur la colline de Fourvière, comme ici la rue Grenette :

Fourvière depuis la rue Grenette

La plupart des bâtiments du centre sont très élégants, comme ici place Saint-Nizier:

Place Saint-Nizier

Situé à proximité du Rhône, entre la place Bellecour et le quartier des Terreaux, le Palais de la Bourse est l’un des plus beaux édifices lyonnais. Il a été construit entre 1856 et 1860. Inauguré par Napoléon III, il abritait le tribunal et la chambre de commerce, la compagnie des agents de change et des courtiers en soie, un musée et des magasins. Alors qu’il sort du bâtiment, le Président Sadi Carnot se fait assasiner par Sante Geronimo Caserio, anarchiste italien. Le Palais de la Bourse abrite aujourd’hui la Chambre de commerce et d’industrie de Lyon.

Palais de la Bourse

Le Nouveau Grand Bazar fait face au Palais de la Bourse. Sa structure de métal et de verre reflète l’édifice historique. Achevé en 2007, il a été construit sur le site de l’ancien Grand Bazar, l’un des grands magasins du centre de Lyon :

Reflet du Palais de la Bourse dans le Nouveau Grand Bazar

De l’autre côté du Rhône

La partie orientale de Lyon recèle également des points d’intérêt. Le quartier d’affaires de la Part-Dieu, deuxième de France après celui de la Défense, se trouve à proximité de la gare et du centre commercial du même nom, à 1,5 km à l’est du Rhône. Avant cela, les terrains étaient en friche, puis utilisés comme pépinières et zones maraîchères, par la suite, une partie du quartier est occupée par une base militaire. Les autorités de l’époque souhaitaient construire un deuxième centre-ville, où le commerce et la culture auraient une place majeure.

Un centre commercial est construit, suivi par les gratte-ciels, dont la célèbre Tour Part-Dieu, haute de 165 m (à la même hauteur que la basilique de Fourvière) et surnommée le « Crayon » par les Lyonnais. Elle est située gauche sur la photo suivante. Les autres tours du quartier sont plus petites, de gauche à droite : la Tour EDF (80 m), la Tour Oxygène (115 m) et la Tour Swiss Life (82 m).

Quartier d'affaires de la Part-Dieu

La tour Oxygène est la plus récente (2010), elle est accolée au centre commercial de la Part-Dieu.

Tour Oxygène

La gare des Brotteaux, située au nord-est de Lyon, a été remplacée par celle de la Part-Dieu, mise en service à l’occasion de la mise en place du TGV Méditerranée. Une gare est construite à cet emplacement en 1858. Celle que l’on peut voir encore aujourd’hui date de 1908. Elle est mise hors de service en 1983. L’édifice a récemment été rénové et abrite notamment un restaurant et une galerie de ventes aux enchères.

Ancienne gare des Brotteaux

Tous droits réservés

Renseignements:

Publicités

15 commentaires sur « Lyon #2 – Presqu’Île et Part-Dieu »

  1. Je n’avais pas visité la partie de l’autre côté du Rhône, mais j’avais beaucoup aimé le centre-ville également, qui est vraiment magnifique!

    1. Les principaux points d’intérêt sont sur la presqu’île, dans le Vieux-Lyon et Fourvière. Il faut aimer les constructions modernes pour apprécier la Part-Dieu. Les deux plus hautes tours ne sont pas vilaines mais le reste n’est pas exceptionnel. Sinon le quartier des Brotteaux et le 6e arrondissement en général est très beau.

    1. Avec plaisir, merci à toi 😉 Pas de honte à avoir, mais dès que tu en as l’occasion je te conseille d’y aller, ça devrait te plaire ! Bon week-end à toi aussi !

  2. commentaire interrompu voici la suite – la photo du palais de la Bourse qui se reflète dans le Grand Bazar est géniale
    Je me répète, tu fais de belles photos

    1. Merci beaucoup !! 😀 Oui c’est une de mes photos préférées, à chaque fois que je passe par là avec mon appareil, je fais cette photo. J’essaye de cadrer un peu différemment.

  3. On dirait que tu as eu beau temps dis-donc ! Joli reportage sur ces quartiers de Lyon, es-tu allé sur les pentes de la Croix-Rousse ? Il y a pas mal de petits cafés très sympathiques là-bas …

    1. Merci beaucoup, oui le temps était splendide ! C’était l’une des premières journées de douceur et presque aussi l’une des seules… Je n’y suis pas allé ce jour-là, mais j’y suis allé il y a 2-3 ans. Je ferai un bientôt article sur les pentes. Mais je ferai aussi un article sur Croix-Rousse et Fourvière, où je suis allé par cette belle journée ensoleillée. Malheureusement pour Croix-Rousse, nous sommes restés aux abords du Gros caillou, faute de temps. Il faut dire qu’on avait bien cavaler ce jour-là 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s